Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 13:55

En-tete-chabbat-28-AVRIL-2012.jpg

Horaires des offices :  

- Vendredi soir :          Min’ha    20 h 15  suivi d’Arvit

- Samedi matin :          Cha’hrit   8 h 30   suivi de Moussaf

- Samedi après-midi : Min’ha    19 h 45  puis séouda  chlichit suivie d’Arvit  21 h 56

 

Office des jeunes:

Samedi matin: Cha’hrit  9 h 00   suivi de Moussaf

Dracha du Rav Ménaché (après Cha’hrit) sur la paracha

Cours de 'Hassidout du Rav Ménaché Schoukroun à 12h après Moussaf

 

Les Drachot du Chabbat :     

- Rav Acrich  sur la Paracha (vers 10 H 00, avant la lecture de la Torah)

- Michel Ouazana informations communautaires (avant moussaf)

- Rav Ménaché à séouda chlichit également sur la paracha  et après la séouda

- Cours du Rav Acrich  chabbat après-midi  à  17 h 45

- Mishna

- Hala’hot

- Moussar, Pirkei Avot

 

20100413163851.jpg

פירוש    Pirouch du Rav Avraham Acrich (Tazria 13 : 3)

Pirouch-Tazria.jpg

Si le Cohen voit un poil blanc chez le lépreux, il le déclare impur.

Le grand Rabbi Yéhonathan Eibenschütz zatsal, éminent rosh yéshiva et Dayan, nous explique que l’homme qui a fauté dans sa jeunesse, peut toujours se ressaisir et faire Téchouva –retour vers D. Par contre, s’il a laissé trop de temps s’écouler sur ses fautes jusqu’au moment où ses poils blanchissent, alors sa Téchouva deviendra beaucoup plus difficile à faire.

Profitons de notre vigueur et n’attendons pas trop pour envisager de faire Téchouva…..pendant qu’il est encore temps !

 

פירוש    Pirouch (Metsora 14 : 2)

Pirouch-Metsora.jpg

Le ‘Hatam Sofer zatsal indique qu’il incombe au Cohen seulement de décider de la guérison du lépreux. Lui seul peut le déclarer pur ou toujours impur.

En voici la raison :

Parce que c’est par sa bouche que le lépreux a fait du lachon hara, alors selon le principe du ‘mesure pour mesure’, c’est par la bouche pure du Cohen qu’il sera délivré de son état.

Nous pouvons constater que le lachon hara peut produire de graves conséquences sur les autres mais aussi sur soi. Prenons garde et soyons circonspects dans nos paroles. 

Pour retrouver la Paracha en intégralité sur le site Sefarim.fr, cliquez ICI

 

logo-facebook-ACIA-copie-1

Repost 0
Published by A.C.I.A - dans CHABBAT
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 17:47

En-tete-chabbat-21-AVRIL-2012.jpg

Horaires des offices :  

- Vendredi soir :          Min’ha    20 h 15  suivi d’Arvit

- Samedi matin :          Cha’hrit   8 h 30   suivi de Moussaf

- Samedi après-midi : Min’ha    19 h 45  puis séouda  chlichit suivie d’Arvit  21 h 44

 

Office des jeunes:

Samedi matin: Cha’hrit  9 h 00   suivi de Moussaf

Dracha du Rav Ménaché (après Cha’hrit) sur la paracha

Cours de 'Hassidout du Rav Ménaché Schoukroun à 12h après Moussaf

 

Les Drachot du Chabbat :     

- Rav Acrich  sur la Paracha (vers 10 H 00, avant la lecture de la Torah)

- Michel Ouazana informations communautaires (avant moussaf)

- Rav Ménaché à séouda chlichit également sur la paracha  et après la séouda

- Cours du Rav Acrich  chabbat après-midi  à  17 h 45

barre 

chemini.jpg

פירוש    Pirouch du Rav Avraham Acrich (Chémini 11 : 2 & 3)

Pirouch-Chemini.jpg

Moshé a eu du mal à comprendre très précisément trois lois, jusqu’à que D. lui montre avec « le doigt » - Etsbah Elokim.

A)    La confection du candélabre, la Ménorahvézé mahassé haménorah.

B)     La lune – ha’hodech hazé la’hem.

C)    Les espèces animales interdites à la consommation – èt zé lo to’hélou.

Si malgré ses connaissances,  Moshé Rabbénou a éprouvé le besoin d’en savoir davantage sur les lois de la cacheroute, c’est pour montrer l’extrême importance de la relation entre ce que nous mangeons et ce que nous devenons.

Nous devons être sans cesse vigilants sur les produits proposés et faire attention aux cacheroute « exotiques » car il y va de la purification de notre corps mais aussi et surtout de celle de notre esprit.

Pour retrouver la Paracha en intégralité sur le site Sefarim.fr, cliquez ICI

 

logo-facebook-ACIA-copie-1
Repost 0
Published by A.C.I.A - dans CHABBAT
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 21:50

 pessah  מועדים לשמחה חגים וזמנים לששון    pessah

 

secondes-fetes.jpg

 

            

 

 

Repost 0
Published by A.C.I.A - dans LES FETES
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 16:50

PESSAH 5772

 

barre

 

Horaires-de-Pessah.jpg

 

Repost 0
Published by A.C.I.A - dans LES FETES
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 16:47

PROCURATION.jpg

MATSOT-CHMOUROT.jpg

Repost 0
Published by A.C.I.A - dans LES FETES
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 15:34

En-tete-chabbat-30-MARS-2012.jpg

Horaires des offices :  

- Vendredi soir :          Chir Hachirim   suivi de Min’ha   19 h 15  suivi d’Arvit

- Samedi matin :          Cha’hrit   8 h 30   suivi de Moussaf

- Samedi après-midi : Min’ha    19 h 00  puis séouda  chlichit suivie d’Arvit  21 h 09

 

Office des jeunes:

Samedi matin: Cha’hrit  9 h 00   suivi de Moussaf

Dracha du Rav Ménaché (après Cha’hrit) sur la paracha

Cours de 'Hassidout du Rav Ménaché Schoukroun à 12h après Moussaf

 

Les Drachot du Chabbat :     

- Rav Acrich  sur la Paracha (vers 10 H 00, avant la lecture de la Torah)

- Michel Ouazana informations communautaires (avant moussaf)

- Rav Ménaché à séouda chlichit également sur la paracha  et après la séouda

- Cours du Rav Acrich  chabbat après-midi  17h30 heure avant Min’ha sur les

   Hala’hot Pessa’h et Dracha du Chabbat Hagadol à 19h45

 

1046787 201

 

פירוש    Pirouch du Rav Avraham Acrich (Tsav 6:18)

Pirouch-TSAV.jpg

 

Le verset réaffirme qu’au même endroit où nous devons offrir le korban hola en réparation à une mauvaise pensée, on doit également offrir le korban ‘hatat en contrepartie d’une mitsva transgressée involontairement.  

Une question à priori sans rapport se pose : pourquoi nos sages ont-ils institué de lire la Hamida à voix basse ? Justement, pour ne pas faire honte à ceux qui ont fauté.

 

Si les endroits liés aux sacrifices étaient différents et éloignés les uns des autres, selon la nature de la faute à réparer ou de l’intention, on aurait pu immédiatement qualifier la faute. Hors, pour Hachem, il n’est pas question de réparer sa faute dans la honte.

Dès lors on comprend l’intention de nos sages - de mémoire bénie - pour la Hamida qui évoque certaines transgressions. C’est de manière inaudible pour le voisin que nous devons nous repentir.

 

Imaginez toutes ces précautions de la Torah, de notre Créateur et nos sages pour ne pas faire honte à notre prochain. Nous devons bien sûr nous en inspirer car provoquer l’autre pour lui faire honte peut (à D. ne plaise) nous priver de notre monde futur !!!

Pour retrouver la Paracha en intégralité sur le site Sefarim.fr, cliquez  ICI

 

 

logo-facebook-ACIA-copie-1

Repost 0
Published by A.C.I.A - dans CHABBAT
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 18:20

En-tete-chabbat-24-MARS-2012.jpg

Horaires des offices :  

- Vendredi soir :          Min’ha    18 h 50  suivi d’Arvit

- Samedi matin :          Cha’hrit   8 h 30   suivi de Moussaf

- Samedi après-midi : Min’ha    18 h 00  puis séouda  chlichit suivie d’Arvit  19 h 58

 

Office des jeunes:

Samedi matin: Cha’hrit  9 h 00   suivi de Moussaf

Dracha du Rav Ménaché (après Cha’hrit) sur la paracha

Cours de 'Hassidout du Rav Ménaché Schoukroun à 12h après Moussaf

 

Les Drachot du Chabbat :     

- Rav Acrich  sur la Paracha (vers 10 H 00, avant la lecture de la Torah)

- Michel Ouazana informations communautaires (avant moussaf)

- Rav Ménaché à séouda chlichit également sur la paracha  et après la séouda

- Reprise des cours du Rav Acrich  chabbat après-midi 1 heure avant Min’ha sur les

   Hala’hot Pessa’h

 

service-dans-le-temple.jpg

פירוש   Pirouch du Rav Avraham Acrich (Vayikra 1:1)

Pirouch-VAYIKRA.jpg

Rachi pose une question sur le vocabulaire utilisé dans ce verset par la Torah pour désigner l’homme – Adam – et pas Ich ou Guéver, et pas plus Enoch ou encore Néféch qui va être repris plus tard dans cette paracha.

En fait, ce terme désigne l’homme qui possède de plein droit, en toute propriété, ce qu’il pense offrir. Il serait inconcevable de donner de la Tsedaka ou pire encore de présenter une offrande à Hachem avec ce qui ne nous appartient pas. Ça serait une abomination de voler quelque chose et de vouloir s’en servir pour une Mitsva.

Le premier sacrifice dont parle la paracha est le Korban Holah qui s’offrait pour racheter une mauvaise pensée. Ce n’est pas un hasard que ce Korban soit évoqué au début car nous savons bien que la mauvaise pensée précède toujours la faute.

Et le seul moyen d’extirper de nos esprits les mauvaises pensées est de se renforcer dans l’étude et la pratique de la Torah.

barre 

Résumé de la paracha :  

1 L'Éternel appela Moïse, et lui parla, de la Tente d'assignation, en ces termes….

Cette 1ère paracha du sefer Vayikra nous donne le ton de l’ensemble du Lévitique. En effet, une fois le Michkan achevé, il faut maintenant révéler au peuple toute son utilité. Aussi, Hachem va donner aux Bnei-Israel le moyen de se racheter des fautes commises par ignorance ou incompréhension de la loi  (pour l’essentiel, ces délits sont des transgressions des mitsvot dites « négatives – Lo tahasse » pour lesquelles la Torah n’a pas prononcé de peine de retranchement ou de peine de mort). 

L’expiation va se réaliser dans le sacrifice d’une bête (gros, petit-bétail, volatile).  Selon qu’il s’agisse d’un Cohen, de tout le peuple, d’un prince ou d’un individu qui a fauté, la Torah va détailler la nature de l’offrande à apporter à Aaron au seuil de la Tente d’Assignation, et comment lui et ses fils vont devoir exécuter le rituel de la réparation et de l’expiation. 

 

 Paracha Ha’hodech

 Sa lecture se fait toujours le chabbat qui précède roch ‘hodech Nissan, ou à roch ‘hodech Nissan même lorsque celui-ci tombe un Chabbat.  Cette lecture extraite de la «paracha Bo», traite de la mitsva du Korban Pessah et de fixer le mois de Nissan comme le premier des mois hébraïques et annonce la fin de la servitude en Egypte. Et la libération de Pessah fait suite à la délivrance de Pourim. 

Pour retrouver la Paracha en intégralité sur le site Sefarim.fr, cliquez ICI

 

logo-facebook-ACIA-copie-1

 

Repost 0
Published by A.C.I.A - dans CHABBAT
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 13:36

 

Office solennel dirigé par Monsieur Abraham Acrich, Rabbin d'Alfortville.

-Prière d'Arvit

-Lecture des Téhilim

-Prière pour la guérison de l'élève d'Ozar HaTorah et du militaire gravement blessés.

-Achkaba à la mémoire des défunts

 

Discours de Monsieur Michel Ouazana, président de l'A.C.I.A.

 

Pour les autorités civiles officielles. En présence de:

Monsieur le sénateur maire d'Alfortville Monsieur Luc Carvounas,

Messieurs les maires adjoints Roger Tisseire et Michel Gerchenovitch,

Madame la conseillère générale d'Alfortville nord, Isabelle Santiago,

Monsieur le conseiller général d'Alfortville sud, Mohammed Chikouch,

Monsieur le commandant de police, patron du commissariat d'Alfortville, Pierre Larragueta,

 

Pour les autorités religieuses. En présence de:

Monsieur l'Imam de la mosquée d'Alfortville, Abdelali Mamoun,

Monsieur le Curé de la paroisse d'Alfortville, Pierre-Edouard Le Nail,

le président de l'association culturelle Algérienne d'Alfortville Monsieur Bachir Dahmani,

Le président d'honneur de l'A.C.I.A. Monsieur Albert Ouazana,

Tous les membres du conseil d'administration de l'A.C.I.A,

 

Mesdames, Messieurs, mes chers amis et chers fidèles,

 

Nous vous sommes reconnaissants d'avoir accepté d'être venu participer à ce recueillement solennel.

Nous sommes très touchés d'être entourés ce soir d'autant d'amis.

 

Il n'est jamais inopportun de dire sa reconnaissance quelles que soient les circonstances aux hommes de bonne volonté. A ce titre, je salue la présence réconfortante parmi nous des représentants de la municipalité d'Alfortville, de ceux des institutions chrétiennes et musulmanes et des forces de police.

 

Nous nous retrouvons donc en amis, en ces moments troubles où l'on se sent parfois perdus devant autant d'horreur, d'incompréhension, de folie et de perdition.

 

Le 19 Mars 2012 à 8h du matin la France s'est réveillée en état de choc.

A Toulouse, devant et dans l'école Ozar HaTorah ont été sauvagement assassinés Jonathan Sandler 30 ans ז״ל    , ses fils Arieh  5 ans ז״ל     et Gabriel 4 ans ז״ל    , Myriam Monsonego 7 ans ז״ל    , la fille du directeur de l'établissement et ont été blessés d'autres enfants dont Bryan Bijaoui-Tuil 17 ans qui a tenté de s'interposer entre le tueur et la petite Myriam.

 

Cette tuerie immonde faisait suite aux tragédies de Montauban et de Toulouse au cours desquelles 3 soldats Français ont trouvé la mort et un quatrième lutte entre la vie et la mort aujourd'hui.

Nous avons aussi à coeur d'honorer la mémoire de ces victimes dont je veux rappeler les noms:

Mohammed Legouad 24 ans,

Abel Chennouf 25 ans,

Imad Ibn Ziaten 30 ans.

Trois militaires Français abattus froidement par le même tueur.

 

L'effroi, l'incompréhension et la tristesse ont submergé le cœur de toute la communauté juive,  mais aussi de la nation française puisqu'elle a été frappée dans ses fondements.

 

Comment peut-on agir de la sorte ? Qui a assez de cruauté, de sauvagerie, de barbarie, de haine pour agir de façon aussi lâche et ignoble, pour abattre de sang froid des innocents dont des enfants sans défense ?

La personne responsable de ces carnages n'a d'humain que le nom.

Ces actes inqualifiables et impardonnables ont blessé la France. C'est une véritable tragédie nationale dont nous avons pu entendre les retentissements bien au-delà de nos frontières.

C'est l'ensemble de nos concitoyens Français qui étaient visés par ces fusillades.

 

On dit qu'on n'est jamais assassiné par hasard. Il y a toujours une motivation aussi folle soit-elle!!

Nous devons tirer les premières leçons.

L'ignorance, l'inculture, l'isolement conduisent à la haine de l'autre à cause de son origine ethnique, de sa religion ou de sa couleur.

Les luttes contre le racisme, contre l'antisémitisme et plus généralement contre toutes les formes de xénophobie doivent faire parties de nos priorités et être un engagement fort et constant, sans compromission de la part de chacun de nous.

Il est primordial et urgent d'agir afin d'éviter tout amalgame, toute tentative de récupération qui pourraient opposer nos communautés entre elles.

 

Nous ne pouvons pas imaginer l'incommensurable détresse des familles des victimes et malgré toute notre compassion, il difficile de trouver des mots pour évoquer toute cette souffrance.

 

Ce soir, nous prions D.ieu, avec un cœur plein d'amour et de fraternité pour le genre humain, quel qu'il soit et d'où qu'il vienne.

 

D.ieu Tout Puissant, accueille auprès de Toi nos frères et nos enfants, sauvagement et lâchement abattus par ce monstre.

 

Pour conclure, je voudrai rappeler tous les messages de soutien exprimés aux communautés juives de France par le président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy et par l'ensemble de la classe politique française. Par le président du culte musulman Monsieur Mohamed Moussaoui, par le recteur de la mosquée de Paris, Monsieur Dalil Boubaker et par les représentants de l'épiscopat de France.

 

Je souhaite aussi remercier les forces nationales de Police pour leur remarquable travail et qui ont mis tout en œuvre pour traquer et arrêter ce tueur. Plus près de nous et présent ce soir, je remercie le commandant Larragueta et ses équipes qui assurent efficacement la sécurité de notre communauté d'Alfortville.

 

Mille fois merci à vous tous de votre présence et de votre soutien.

 

..................................................................................................................................

 

Monsieur le Sénateur et Maire d'Alfortville prend la parole et exprime avec sobriété et dignité sa profonde compassion et témoigne de sa solidarité et de celle de toute la municipalité à notre communauté.

 

Monsieur l'Imam d'Alfortville Abdelali Mamoun fait part de sa grande tristesse, de sa honte et dénonce ces crimes odieux qui ne doivent en aucun cas être rattachés à l'Islam, contrairement à ce qu'à prétendu le tueur. L'Imam a prononcé une prière émouvante pour les défunts et pour la paix.

 

Monsieur le Curé de la paroisse d'Alfortville, Pierre-Edouard Le Nail annonce qu'il y a seulement 2 jours, il s'était rendu à la synagogue d'Alfortville, accompagné d'enfants et que l'accueil était fraternel. Le rabbin Acrich a participé librement et ouvertement à ces échanges et ces actions étaient le meilleur moyen de rapprocher les communautés.  

 

Monsieur Abraham Acrich, Rabbin d'Alfortville a rappelé qu'il était aussi enseignant dans une école d'Ozar HaTorah et qu'à ce titre, avec ses élèves, ils sont été profondément touchés. Il a évoqué les circonstances du drame et a demandé un renforcement de nos liens.  

Il a tenu à ce qu'une prière soit faite pour la guérison de Bryan Bijaoui et du soldat blessé à Montauban.

 

Enfin, le président d'honneur de l'A.C.I.A. Monsieur Albert Ouazana  a prononcé une prière - Achkaba -pour l'élévation des âmes des défunts .

 

 

Repost 0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 13:01

 

yizcor.jpg

Chers amis, nous sommes attérrés, bouleversés devant cet assassinat d'élèves et d'un enseignant de l'école Ozar Hatorah de Toulouse. Il n'y a pas de mots pour décrire notre peine, notre tristesse devant l'immense douleur des familles qui ont perdu leurs proches.

C'est un acte barbare, ignoble et lâche.

Aujourd'hui, nous sommes tous en deuil.

UN OFFICE A LA MEMOIRE DES VICTIMES AURA LIEU CE MERCREDI A 19h30
A LA SYNAGOGUE D'ALFORTVILLE. QUE TOUTE NOTRE COMMUNAUTE, SES AMIS ET SES SYMPATHISANTS PUISSENT ETRE PRESENTS POUR RENDRE HOMMAGE AUX VICTIMES DE L'ATTENTAT DE TOULOUSE ET TEMOIGNER NOTRE SOLIDARITE AUX FAMILLES.

Le député Mr René Rouqué et Le sénateur et maire d'Alfortville Mr Luc Carvounas, très affectés par ce drame, seront présents à l'office de ce mercredi soir.

Repost 0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 17:25

En-tete-chabbat-17-MARS-2012.jpg

Horaires des offices :  

- Vendredi soir :          Min’ha    18 h 40  suivi d’Arvit

- Samedi matin :          Cha’hrit   8 h 30   suivi de Moussaf

- Samedi après-midi : Min’ha    17 h 45  puis séouda  chlichit suivie d’Arvit  19 h 47

 

Office des jeunes:

Samedi matin: Cha’hrit  9 h 00   suivi de Moussaf

Dracha du Rav Ménaché (après Cha’hrit) sur la paracha

Cours de 'Hassidout du Rav Ménaché Schoukroun à 12h après Moussaf

 

Les Drachot du Chabbat :     

- Rav Acrich  sur la Paracha (vers 10 H 00, avant la lecture de la Torah)

- Michel Ouazana informations communautaires (avant moussaf)

- Rav Ménaché à séouda chlichit également sur la paracha  et après la séouda

- Reprise des cours du Rav Acrich  chabbat après-midi 1 heure avant Min’ha sur les

   Hala’hot Pessa’h

 

פירוש    Pirouch du Rav Avraham Acrich (Vayakhel 35:1)

Pirouch-VAYAKEL.jpg

Nos sages commentent le verset ci-dessus en précisant qu’il n’est pas indiqué ‘pendant 6 jours tu travailleras’ mais ‘pendant 6 jours le travail se fera‘. Voici la raison ajoutent-ils, la Torah prend un engagement vis-à-vis de celui qui respecte le Chabbat selon les principes indiqués dans les mitsvot. En effet, elle accorde une aide Divine et des bénédictions pour que le travail des jours de la semaine se fasse sans difficultés.

Bien entendu, dans ce cadre là, le Chabbat aussi est Béni.

Il est donc nécessaire pour arriver à une bonne observance, d’étudier toutes les lois relatives au respect du Chabbat.

 temple.jpg

פירוש    Pirouch du Rav Avraham Acrich (Pékoudé 38:21)

Pirouch-PEKOUDE.jpg

Le Rav ‘Haïm ben Attar, le Ora’h ‘Haïm Hakadoch note que personne ne réclame à Moshé des comptes sur tout ce qu’il a ramassé pour construire le Miskan.

Notre prophète a donc voulu montrer l’exemple à suivre pour nos générations.

Ce n’est pas parce qu’on ne vous demande pas des comptes en permanence lorsqu’on récolte de la Tsedaka par exemple, qu’il ne faut pas les donner et les publier.

Le verset dit « Soyez propres (irréprochables) vis-à-vis d’Hachem et des Bneï Israël (ou de votre communauté) car il ne faut laisser aucune prise au soupçon !!

Comme dit le choul’han harou’h, même si les sommes sont collectées par des personnes qui craignent l’E.ternel, il est indispensable de rendre des comptes car c’est le seul moyen de ne jamais succomber à la tentation.

Pour retrouver la Paracha en intégralité sur le site Sefarim.fr, cliquez  ICI

 

 

logo-facebook-ACIA-copie-1

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by A.C.I.A - dans CHABBAT
commenter cet article

Présentation Du Site

  • : A.C.I.A
  • A.C.I.A
  • : Par ce site, l'association culturelle Israelite d'Alfortville met à votre disposition un outil supplémentaire pour découvrir toutes ses activités religieuses et culturelles.
  • Contact